Tunisie : une cellule terroriste démantelée

tunisie, terrorisme Copyright de l’image Getty Images
Image caption La police tunisienne et les éléments antiterroristes qui interviennent après l'attaque d'un bus au centre de la capitale Tunis

Les autorités tunisiennes ont annoncé le démantèlement d'une "cellule terroriste" de 13 membres à Hergla, Tunisie. Ils organisaient des "réunions sécrètes dans une mosquée" et enrôlait des jeunes pour le compte de groupes jihadistes.

Il s'agit de la 7ème cellule terroriste démantelée dans le pays en l'espace d'une semaine. Selon les autorités, plus de 70 jihadistes présumés ont été arrêtés depuis le 25 décembre dernier.

Dans un communiqué, le ministère tunisien de l'Intérieur a indiqué que les 13 personnes interpellées à Hergla, au nord de Sousse, ont entre 22 et 43 ans. Ces personnes ont avoué avoir recruté et envoyé "12 jeunes dans des zones de tension". Par zones de tension, il s'agit de la Syrie, de l'Irak ou encore de la Libye.

Depuis la révolution de 2011, la Tunisie a vu l'expansion d'une mouvance jihadiste responsable de la mort de plus d'une centaine de soldats et de policiers dans le pays. Selon les chiffres officiels, les attaques terroristes ont aussi fait vingtaine de morts civils et tués 59 touristes étrangers.

En juin 2015, un homme armé d'une Kalachnikov avait tué 38 touristes sur une plage et dans un hôtel de Port el-Kantaoui, près de Sousse.

Une attaque sanglante qui avait été revendiquée par le groupe Etat islamique.

Lire plus