Afrique du Sud: libération du rappeur Molemo "Jub Jub"

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Maarohanye et son co-accusé, Themba Tshabalala, avaient été d'abord condamnés à 20 ans de prison en 2012.

Le rappeur sud-africain Molemo "Jub Jub" Maarohanye, qui était emprisonné depuis quatre ans pour le meurtre de quatre enfants a bénéficié d'une libération conditionnelle.

L'accident était survenu alors qu'il roulait en voiture sur une voie publique en 2010.

Maarohanye et son co-accusé, Themba Tshabalala, avaient été d'abord condamnés à 20 ans de prison en 2012.

Leurs condamnations ont ensuite été commuées en homicide involontaire et leurs peines réduites à dix ans, dont deux avec sursis.

Les nouvelles de leur libération ont divisé l'opinion publique en Afrique du Sud.

Certains pensent que les deux hommes devraient passer plus de temps en prison, tandis que d'autres célèbrent leur libération.