Barrow appelle Jammeh à un dialogue direct

Le président élu de la Gambie, Adama Barrow appelle Yahya Jammeh à un dialogue direct pour résoudre la crise politique actuelle dans le pays.

Copyright de l’image AFP
Image caption Le président élu de la Gambie, Adama Barrow appelle Yahya Jammeh à un dialogue direct pour résoudre la crise politique actuelle dans le pays

Dans une interview accordée à la BBC, Adama Barrow se dit confiant qu'il prêterait serment la semaine prochaine comme président de la Gambie malgré le refus du président sortant Yahya Jammeh de reconnaitre sa défaite dans les urnes le mois dernier.

Une délégation de médiateurs de la CEDEAO est attendue en Gambie bientôt pour convaincre Jammeh de quitter le pouvoir comme son mandat arrive à terme mercredi prochain.

A propos de l'asile que le Nigeria se propose d'accorder à Yahya Jammeh voici la réaction d'Adama Barrow:

" Nous préférons que Jammeh reste ici en Gambie, il n'a nullement besoin d'aller dans un autre pays."

Il ajoute: "Nous nous parlons indirectement avec lui, indirectement par le biais d'intermédiaires mais je suis prêt à lui parler directement, je pense que cela permettra de résoudre le problème."

Adama Barrow poursuit: "Je n'ai pas demandé à le rencontrer mais ce serait utile une telle rencontre directement avec lui, cela aidera à résoudre le problème."

Au sujet de l'armée qui reste loyale à Yahya Jammeh voici la réaction de Barrow: "L'armée, elle est loyale au président en exercice selon la constitution. C'est la constitution le plus important. Et selon la constitution c'est toujours Jammeh qui est président, c'est donc normal que l'armée lui soit loyale jusqu'à la fin de son mandat."

Sur le même sujet