Barrow invité surprise du sommet Afrique-France

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Sommet Afrique-France de Bamako

Adama Barrow, le président déclaré élu de la Gambie, était l'invité surprise du sommet Afrique-France qui s'est clôturé samedi à Bamako.

Sa présence à Bamako a provoqué la tenue d'un mini-sommet consacré à la crise en Gambie, alors qu'il n'était pas à la cérémonie d'ouverture.

A la fin de la réunion, Adama Barrow n'a fait aucune déclaration.

C'est plutôt le président malien qui s'est exprimé à l'issue de cette réunion de crise.

Ibrahim Boubacar Keita a évoqué l'attente collective de la CEDEAO et de l'Afrique dans son ensemble de voir Yahya Jammeh, l'ancien président gambien, quitter le pouvoir.

Le président sortant conteste la victoire d'Adama Barrow lors de la dernière présidentielle de décembre.

Les chefs d'Etat présents au sommet n'ont pas confirmé leur présence à Banjul le 19 Janvier prochain, date de l'investiture d'Adama Barrow.

Ils n'ont pas évoqué non plus une éventuelle intervention militaire pour installer le président gambien élu au pouvoir.

Mais pour François Hollande tout doit être mis en œuvre pour l'entrée effective d'Adama Barrow en fonction.

Lire plus