Egypte: annulation de la cession de deux îlots à l'Arabie saoudite

Copyright de l’image STRINGER
Image caption Les îles de Sanafir et de Tiran sont situées à l'entrée du Golfe d'Arabie.

La Haute cour administrative égyptienne a confirmé lundi l'annulation de la cession controversée par le Caire de deux îlots de la mer Rouge à l'Arabie saoudite.

Il s'agit des îles de Sanafir et de Tiran situées à l'entrée du Golfe d'Arabie.

La cour a jugé que les îlots étaient des territoires souverains égyptiens, contrairement à ce qu'affirmait le gouvernement qui avait annoncé leur cession à l'Arabie Saoudite à l'occasion d'une visite au Caire du roi Salman en avril 2016.

Cette décision avait soulevé une vive controverse et déclenché des manifestations contre le régime du président Abdel Fattah al-Sissi.

Elle avait été annulée en juin par le conseil d'Etat et le gouvernement avait fait appel.

Les îles de Sanafir et de Tiran sont situées au coeur d'un couloir maritime stratégique qui donne notamment accès aux ports d'Eilat, en Israël, et d'Aqaba, en Jordanie.