Côte d'Ivoire : les soldats mutins payés

Une partie des soldats qui se sont mutinés début janvier à Bouaké au centre du pays ont reçu lundi une partie de la prime réclamée.

Image caption Des militaires au Carrefour Faya à côté du camp d'Akouedo

Selon un officier supérieur de l'Armée Ivoirienne, les ex mutins ont reçu 5 millions de francs CFA chacun sur un total de 12 millions exigés.

8.500 anciens rebelles intégrés dans l'Armée sont concernés par cette mesure.

Des témoins à Bouaké ont affirmé qu'une centaine se sont rendus lundi dans les banques pour retirer leur argent.

Le Gouvernement et les mutins ont trouvé un accord dans la nuit de vendredi à samedi mettant fin à la crise qui a commencé début janvier à Bouaké et s'est progressivement étendue à cinq autres régions du pays dont Abidjan.

Des militaires réclamant le paiement de plusieurs primes et l'octroi de maisons sont sortis de leurs casernes et bloqués les voies d'accès aux villes touchées par les mutineries.

L'Armée Ivoirienne, forte de 22.000 hommes, compte beaucoup de gradés, pour la plupart d'anciens rebelles.

Sur le même sujet

Lire plus