37 morts dans un attentat-suicide au Mali

Un kamikaze a tué au moins 37 ex-rebelles et membres de groupes armés pro-gouvernementaux à Gao en faisant exploser un véhicule bourré d'explosifs mercredi dans leur site de regroupement.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'armée malienne patrouille en compagnie des groupes armés selon les dispositions de l'accord d'Alger

"Un kamikaze a attaqué un camp" de regroupement d'ex-rebelles à dominante touareg et de membres des groupes armés progouvernementaux à Gao.

Il a activé un véhicule chargé d'explosifs à l'intérieur du camp où d'anciens rebelles de groupes progouvernementaux et l'armée malienne se regroupent.

Les militaires et les membres de ces groupes armés patrouillent ensemble dans cette partie du pays selon l'accord de paix signé à Alger en 2015.

L'accord d'Alger préconisait l'installation d'un Mécanisme opérationnel conjoint (MOC).

Les patrouilles mixtes composées des groupes signataires ont pour objectif de sécuriser les populations mais aussi de faciliter la réintégration des ex-combattants dans l'armée.

Sur le même sujet