Mali : bilan de l'attaque à la hausse

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les premiers secours pour évacuer les blessés et porter assistance

L'attentat suicide de Gao, la plus grande ville du nord de Mali a fait 60 morts et 115 blessés.

C'est le dernier bilan livré mercredi soir par le président malien Ibrahim Boubacar Keita. Le premier bilan faisait état d'une trentaine de morts. Dans un discours à la Nation, le Président malien a affirmé qu'il va combattre les terroristes et qu'il va les vaincre. Son message aux auteurs de l'attentat suicide est clair. "Nous nous relevons, nous vous vaincrons et vous n'aurez pas le dernier mot", a-t-il lancé.

Il a aussi ajouté. "Nous nous relèverons de tous les coups bas, de tous les coups. Vous perdrez, vous serez défaits, vous perdrez parce que nous vaincrons".

Le président Ibrahim Boubacar Keita s'est associé au deuil de toutes les familles touchées par l'attaque. Pour le président malien, les terroristes tentaient peut-être de prendre une revanche sur sommet Afrique-France tenu à Bamako le weekend dernier. Il a enfin promis de mener une lutte sans merci contre le terrorisme.

Lire plus