40 djihadiste tués en Syrie

Plus de quarante djihadistes ont été tués dans des frappes aériennes contre leur camp dans la province syrienne d'Alep, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Depuis le début du mois, une centaine de membres de Fateh al-Cham, dont des dirigeants, ont péri dans des frappes contre des positions du groupe dans le nord de la Syrie.

L'ONG ne sait pas encore quelle partie a mené ces frappes dans l'ouest de la province. septentrionale, où opèrent généralement l'aviation russe et celle de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

"Des avions militaires qui sont soit russes soit de la coalition internationale ont ciblé un camp de Fateh al-Cham à Jabal el-Cheikh Sleimane dans l'ouest de la province d'Alep, tuant plus de quarante membres du groupe", a indiqué l'OSDH.

Depuis le début du mois, une centaine de membres de Fateh al-Cham, dont des dirigeants, ont péri dans des frappes contre des positions du groupe dans le nord de la Syrie.

Fateh al-Cham est l'ancienne branche syrienne d'Al-Qaïda qui se faisait appeler Front al-Nosra. Ce groupe est allié à plusieurs puissants groupes rebelles syriens qui luttent contre le régime de Bachar al-Assad.

La Russie est un allié de M. Assad, alors que la coalition internationale est hostile au régime syrien.

Le conflit en Syrie, au départ opposant régime et rebelles syriens, s'est complexifié notamment avec l'entrée en jeu de ces groupes jihadistes, dont la montée en puissance a poussé des pays étrangers comme la Russie à intervenir.

Sur le même sujet