Syrie: début des pourparlers de paix

Les pourparlers de paix sur la Syrie entre émissaires de Bachar al-Assad et représentants des rebelles ont commencé lundi à Astana, au Kazakhstan.

Copyright de l’image AFP
Image caption Les rebelles avaient auparavant refusé à la dernière minute de négocier en face à face avec le régime.

Les rebelles avaient auparavant refusé à la dernière minute de négocier en face à face avec le régime.

La première séance a été ouverte par le ministre kazakh des Affaires étrangères, Kaïrat Abdrakhmanov, devant les deux délégations, rassemblées dans une même pièce autour d'une grande table circulaire à l'hôtel Rixos d'Astana.

Les groupes rebelles, appuyés par la Turquie, ainsi que le régime, soutenu par la Russie et l'Iran, ont tous deux assuré que les discussions à Astana seraient avant tout centrées sur le renforcement de la trêve entrée en vigueur le 30 décembre, et qui a abouti à une réduction des violences malgré des violations régulières.

Sur le même sujet