Burundi : libération de prisonniers politiques

En 2015, des milliers de personnes ont été arrêtés dans des manifestations contre le président Nkurunziza. Copyright de l’image Getty Images
Image caption En 2015, des milliers de personnes ont été arrêtés dans des manifestations contre le président Nkurunziza.

Le gouvernement burundais a remis en liberté des centaines de prisonniers lors d'une cérémonie symbolique pour marquer l'application d'une grâce présidentielle annoncée à la fin de l'année.

Parmi les détenus libérés figurent des membres d'un parti d'opposition qui ont été arrêtés en 2015 lors d'une opération de répression contre leur manifestation dans la capitale Bujumbura.

L'un d'eux a appelé à la libération de tous les prisonniers politiques soulignant qu'il était «injuste de passer trois ans en prison sans jugement ».

Des milliers de personnes ont été arrêtées à la suite de manifestations contre le troisième mandat du président burundais, Pierre Nkurunziza.

Environ 2.500 prisonniers devraient retrouver leur liberté.