Madonna : nouvelles adoptions au Malawi

Image caption La chanteuse américaine Madona en compagnie de ses quatre enfants

La pop star de 58 ans a entamé une procédure d'adoption de deux nouveaux enfants malawites. La chanteuse américaine s'est présentée au tribunal de Lilongwe la capitale du Malawi. Selon les médias locaux, elle était accompagnée de deux enfants en bas âge. L'identité de ces deux enfants n'a pas été révélée.

Mlenga Mvula, un des porte-parole du tribunal, a indiqué que la décision des juges pourrait être annoncée d'ici au moins une semaine.

Madonna est arrivée à Lilongwe mardi, après avoir participé à la marche des femmes à Washington, marche durant laquelle ses commentaires sur le président américain Donald Trump ont suscité plusieurs commentaires sur les réseaux sociaux.

Madonna a déjà adopté deux enfants tous deux originaire de ce pays d'Afrique australe, David Banda en 2006 et Mercy James en 2009.

Elle a également deux autres enfants biologique, Lourdes et Rocco.

Les relations entre Madonna et les autorités du Malawi n'ont pas toujours été bonnes. Ses visites dans ce pays ont souvent été entourées de polémique. En 2013, la présidente Joyce Banda a fustigé son comportement, lui reprochant de réclamer un traitement de faveur.

Mais ces relations se sont améliorées avec la présidence de Peter Mutharika.

Madonna a créé en 2006 la fondation "Raising Malawi" pour financer des orphelinats et diverses institutions de protection des orphelins dans le pays. La fondation octroi également des bourses d'études aux filles.

Lire plus