"La mort d'Etienne Tshisekedi ne bloquera rien"

Copyright de l’image AFP
Image caption "La mort d'Etienne Tshisekedi ne bloquera rien": Rubens Mikindo, UDPS

"Les choses ne se bloqueront pas d'un iota", a déclaré Rubens Mikindo, secrétaire général adjoint chargé des stratégies et des actions concrètes au sein de l'UDPS, après la mort d'Etienne Tshisekedi, président de son parti.

Ce responsable de l'Union pour la démocratie et le progrès social évoquait la conséquence du décès de l'opposant historique sur les négociations en cours entre la majorité et le " Rassemblement", plate-forme de l'opposition menée par l'UDPS.

Media playback is unsupported on your device
Ecoutez Rubens Mikindo, le secrétaire général adjoint de l'UDPS

Héritage d'Etienne Tshisekedi

Copyright de l’image AP
Image caption "Etienne Tshisekedi nous a laissé une richesse, celle de savoir mener une lutte politique" : Rubens Mikindo, UDPS.

"Etienne Tshisekedi nous a laissé une grande richesse, celle de savoir mener une lutte politique", a déclaré Rubens Mikindo.

Le secrétaire général adjoint de l'UDPS estime que l'opposant est mort en laissant à son parti la tâche de continuer la lutte qu'il avait lui-même commencé, celle qui consiste à asseoir un état de droit et de démocratie.

" Nous allons rester sur la même lancée c'est à dire même si le président Tshisekedi vient de nous quitter aujourd'hui, ... nous allons marcher sur ces pas".

Rubens Mikindo a rappelé qu'Etienne Tshisekedi avait des soucis de santé depuis un certain temps.

Il devait rentrer à Bruxelles voir son médecin depuis le mois d'octobre mais " il avait traîné à cause des tractations politiques qui se déroulent au pays".