Nigeria : la peine de mort contre les kidnappeurs

Akinwunmi Ambode, le gouverneur de l'Etat de Lagos Copyright de l’image Getty Images
Image caption Akinwunmi Ambode, le gouverneur de l'Etat de Lagos

Une nouvelle loi signée par le gouverneur de cet Etat, Akinwunmi Ambode, autorise les juges à condamner à la peine de mort les auteurs de rapt, au cas où ces derniers tuent leurs otages.

La loi prévoit également une peine d'emprisonnement à perpétuité pour les preneurs d'otages qui exigent d'être payés pour libérer leurs victimes.

Les autorités de Lagos ont promis d'être fermes avec les auteurs des enlèvements constatés récemment dans cet Etat.

L'enlèvement est devenu une menace majeure pour la sécurité des habitants de certains Etats du Nigeria.

En octobre 2016, quatre étudiants, l'adjoint d'un directeur d'école et quelques enseignants ont été enlevés à Epe, dans l'Etat de Lagos.

Ces enlèvements ont eu lieu moins de six mois après ceux de trois lycéennes de la localité d'Ikorodu.

Il y a deux semaines, trois étudiants d'une école turque au Nigeria et certains membres du personnel ont été enlevés dans l'Etat d'Ogun, qui est voisin de celui de Lagos.

Sur le même sujet

Lire plus