Immigration : l'UE finance la Libye

Copyright de l’image AP
Image caption Des centaines de milliers de migrants tentent d'atteindre l'Europe chaque année.

L'Union européenne a décidé mettre à la disposition du gouvernement libyen 200 millions d'euros, dont une partie servira à équiper les garde-côtes de ce pays d'Afrique du Nord, pour les aider à contrôler les flux de migrants clandestins en partance pour l'Europe.

Réunis vendredi à La Valette, la capitale de Malte, des dirigeants de pays membres de l'UE ont décidé de renforcer la lutte menée par les garde-côtes libyens contre les passeurs.

L'UE espère que la Libye sera, avec ce financement, mieux en mesure de démanteler les réseaux de trafic de personnes et de refouler les bateaux transportant des migrants clandestins.

"Des souffrances horribles"

Mais les organisations de défense des droits de l'homme disent être préoccupées par la stratégie employée par l'UE et la Libye pour contrôler les flux migratoires.

"La Libye n'est pas un endroit sûr, et le fait de bloquer les gens dans ce pays ou de les renvoyer en Libye est contraire aux valeurs fondamentales de la dignité humaine et de l'état de droit", a déclaré Médecins sans frontières.

Sur Twitter, Amnesty International affirme que l'accord conclu entre la Libye et l'UE à La Valette pourrait causer "des souffrances horribles" chez les migrants.

Depuis la chute du gouvernement de Mouammar Kadhafi, en 2011, la Libye ne parvient plus à contenir les flux de migrants venant d'Afrique subsaharienne pour traverser son territoire et entrer en Europe.

Copyright de l’image Reuters
Image caption La Libye est confrontée à l'instabilité depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Le gouvernement soutenu par l'ONU et dirigé par le Premier ministre Fayez al-Seraj exerce un contrôle limité sur le territoire de la Libye.

A cause de sa proximité avec l'Europe et de son instabilité, ce pays d'Afrique du Nord est devenu un important centre de trafic d'êtres humains.

Jeudi, la marine italienne a déclaré avoir secouru plus de 1 750 migrants en 24 heures.

Certains des migrants ont fui le Nigeria en raison de l'instabilité dans le nord de ce pays où sévit le groupe islamiste Boko Haram.

Des centaines de milliers de migrants tentent d'atteindre l'Europe chaque année.

Beaucoup d'entre eux se noient en traversant la Méditerranée.

Sur le même sujet

Lire plus