RDC : libres après deux mois de détention

Frédéric Boyenga Bofala et Pablo Diumbu-Ndjeka ont été interpellés dans le hall de leur hôtel, à Kinshasa dans la nuit du 17 au 18 novembre dernier.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Frédéric Boyenga Bofala et Pablo Diumbu-Ndjeka ont été interpellés dans le hall de leur hôtel, à Kinshasa dans la nuit du 17 au 18 novembre dernier.

Français d'origine congolaise, ''les deux hommes ont été détenus dans un lieu tenu secret et le motif de leur interpellation reste encore inconnu'', selon leur avocat.

Maitre Stéphane Diboundje, ajoute que ses clients ''s'étaient rendus en RDC sur invitation du ministre de l'Intérieur de l'époque, Évariste Boshab, afin de présenter des propositions politiques pour l'avenir du pays".

Après avoir retrouvé leur liberté, ils sont rentrés en France samedi.

Frédéric Boyenga Bofala dirige un parti politique dénommé : Union pour la République - Mouvement National.

Quant à Pablo Diumbu-Ndjeka il est responsable d'une société de sécurité à Amiens dans le nord de la France, où ils vivent tous les deux.

Lire plus