Tchad : le premier ministre Albert Pahimi Padacké reconduit

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Albert Pahimi Padacké reste à la tête du nouveau gouvernement

Albert Pahimi Padacké reste à son poste de Premier ministre du Tchad.

C'est pour la deuxième fois depuis le 13 février 2016 que Albert Pahimi Padacké est reconduit à son poste de chef du gouvernement. Parmi les ministres entrants, on note Brahim Hisseine Taha aux affaires étrangères. Il fut ambassadeur du Tchad à Paris en France. Il est présenté comme un homme de confiance du président tchadien Idriss Deby.

Le poste de ministre des Finance et du budget, vacant depuis le limogeage Mbogo Ngabo Seli, est confié à Christian Gorges Diguimbaye. Ce dernier est connu pour ses expériences et son passage à la BEAC et à la BAD, avant de devenir Ministre au même poste entre 2011-2012.

Le portefeuille des mines et de la géologie qui était lui aussi vacant, est confié au Dr David Oudeingar, auparavant à l'urbanisme.

Parmi les nouveaux, il y a aussi le cinéaste tchadien Mahamat Saleh Haroun, connu pour son film « un homme qui crie ». Il est nommé ministre de la culture.

En revanche, on ne note aucun changement pour ce qui est des départements de la défense, de l'intérieur de la sécurité publique ainsi que ceux du pétrole, de la communication, de l'enseignement supérieur, de l'éducation nationale, et de l'environnement.

Parmi les défis qui attendent ce nouveau gouvernement, il y a la crise financière qui frappe le pays depuis la chute des cours mondiaux du pétrole.

Lire plus