Le Maroc met en garde l'UE si elle ne respecte pas l'accord agricole signé en 2012

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un champ de fleur et les femmes qui font la récolte

Le Maroc appelle l'UE à mettre pleinement en œuvre l'accord agricole signé entre les deux parties en 2012. Dans un communiqué publie ce lundi, Rabat fait savoir que sans cela, l'Europe pourrait en subir les conséquences.

En 2012, le Maroc et l'Union européenne ont signé un accord de libre-échange réciproque sur des produits agricoles et de la pêche.

L'accord a été invalidé en décembre 2015 suite à un recours du Front Polisario qui contestait l'inclusion du Sahara occidental dans le traité.

Fin 2016, la Cour de justice de l'Union européenne a finalement rejeté ledit recours.

Le ministre marocain de l'agriculture et de la pêche Aziz Akhannouch, demande à ce que l'accord soit appliqué puisqu'il y a eu un jugement.

Le ministère marocain de l'Agriculture appelle la Commission

Européenne ainsi que le Conseil européen à ne pas faire obstacle à la concrétisation d'une coopération construite depuis des années.

Le ministère prévient que l'Europe s'expose à un véritable risque de reprise des flux migratoires que le Maroc, au gré d'un effort soutenu, a réussi à gérer et à contenir.

Lire plus