"Les mutineries ne sont pas le signe d'une instabilité"

Côte d'Ivoire Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mme Mindaoudou présentait son dernier rapport avant la fermeture définitive de la mission Onusienne (Onuci).

La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en Côte d'Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, a déclaré à la BBC que les mutinerie à répétition en Côte d'ivoire ne sont pas le signe d'une instabilité.

"Les mutineries ne sont pas le symptôme d'un manque de stabilité. La stabilité et la sécurité sont de retour en Côte d'ivoire. Les mutins réclament des primes mais il ne remettent pas en cause les institutions" a-t-elle expliqué.

Mme Mindaoudou considère que c'est parce que les mutineries se déroulent dans un pays qui a connu la guerre que cela prend de l'ampleur.

Elle présentait son dernier rapport avant la fermeture définitive de la mission Onusienne (Onuci).

Elle a confie à la BBC être satisfaite des acquis de stabilité obtenus par l'Onuci durant son mandat.

"L'Onuci a remis le train de la réforme sur les rails. Il y a beaucoup de choses qui restent à faire notamment la mise en œuvre des lois adoptées", a-t-elle déclaré.

Cependant, beaucoup reste encore a faire notamment au niveau des reformes de la sécurité même si plusieurs lois ont été adoptées dans ce sens.