Côte d’Ivoire: les mutins s’excusent

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des soldats ivoiriens à l'aéroport de Bouaké le 13 janvier 2017.

Le calme est revenu dans la ville d'Adiaké, située dans le sud-est du pays, à la frontière avec le Ghana.

Les commerces et les écoles ont rouvert après une mutinerie qui a secoué la localité en début de semaine.

Les soldats mutins sont retournés dans leur caserne. Ils ont présentés leurs excuses aux autorités et à la population

Toutefois, leurs revendications n'ont pas été satisfaites. Ils n'ont obtenu aucune concession de la part du gouvernement.

Deux jours de mutinerie

Les mutins sont sortis, mardi, dans les rues d'Adiaké, tirant en l'air.

Ils réclamaient les mêmes avantages financiers accordés par le gouvernement aux soldats qui s'étaient mutinés à Bouaké en Janvier.

Ceux-ci avaient paralysé plusieurs villes du pays pour réclamer le paiement de primes et l'augmentation de leur solde.