Adèle casse son prix pour le partager avec Beyonce

Mais Adele ne s'est pas contentée de cette déclaration, l'interprète de "Hello" a cassé en deux son grammy. Copyright de l’image AFP
Image caption Mais Adele ne s'est pas contentée de cette déclaration, l'interprète de "Hello" a cassé en deux son grammy.

La diva britannique Adèle, la grande gagnante des Grammy Awards, a rendu un vibrant hommage à sa rivale Beyoncé.

Adèle a déclaré qu'elle ne pouvait pas accepter le Grammy pour le meilleur album - estimant qu'il aurait dû aller à la star américaine, Beyonce.

Mais Adèle ne s'est pas contentée de cette déclaration, l'interprète de "Hello" a cassé en deux son grammy.

"L'album 'Limonade' était si incroyable et si bien pensé, si beau et si nécessaire. Nous avons tous pu voir une nouvelle facette de toi que tu ne nous as pas toujours montré et nous aimons ça. Je t'adore, tu es une lumière. Ce que tu nous as fait ressentir à mes amis et moi, ce que tu as fait ressentir à mes amis noirs est puissant. Tu leur a permis de s'affirmer. Je t'aime, je t'ai toujours aimé et je t'aimerai toujours", a déclaré la diva.

Avec cinq Grammys pour lesquels elle était nommée dimanche - soit un palmarès de 15 sur l'ensemble de sa carrière - Adèle est la première artiste à avoir remporté les trophées des meilleurs album, enregistrement et chanson de l'année deux fois.

Celle qui a qualifié l'album de sa rivale de "monumental" a été encore plus loin en salle de presse, déclarant que "Lemonade" était son album de l'année et demandant à propos de Beyonce : "que doit-elle donc faire pour gagner le prix du meilleur album de l'année?"

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Beyoncé avait ébloui le public des Grammys avec une performance en forme d'ode à la maternité où elle a dévoilé pour la première fois devant les caméras son ventre rebondi

Plus tôt dans la soirée, Beyonce avait ébloui le public des Grammys avec une performance en forme d'ode à la maternité où elle a dévoilé pour la première fois devant les caméras son ventre rebondi - elle attend des jumeaux de son mari, le rappeur vedette Jay Z.

Dans une mise en scène spectaculaire, ovationnée, elle est d'abord apparue de profil quasi nue dans une vidéo où elle ne porte qu'un bikini en chaine dorée.

Vêtue d'une robe dorée et brodée de strass, les cheveux parés d'une coiffe dorée, elle a ensuite entonné "Love Drought" et "Sandcastles", avec une allure de déesse africaine.

Celle qui avait déjà reçu 20 Grammys en a empoché deux de plus dimanche: meilleur vidéo-clip pour "Formation", et meilleur album urbain.

Sur le même sujet