Migrants : Tunis rejette les accusations de Berlin

La chancelière allemande Angela Merkel a accueilli le Premier ministre tunisien Youssef Chahed, le 14 février 2017 à Berlin. Copyright de l’image Sean Gallup
Image caption La chancelière allemande Angela Merkel a accueilli le Premier ministre tunisien Youssef Chahed, le 14 février 2017 à Berlin.

Le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, a nié les allégations des autorités allemandes selon lesquelles la Tunisie traîne le pas pour le rapatriement des ressortissants à qui l'Europe a refusé l'asile.

La chancelière allemande, Angela Merkel, devrait aborder la question mardi dans ces échanges avec le chef du gouvernement tunisien en visite à Berlin, la capitale de l'Allemagne.

Les demandeurs d'asiles tunisiens sont au cœur des débats depuis l'attentat meurtrier contre un marché de Noël à Berlin, perpétrée par le djihadiste tunisien Annis Amri.

Douze personnes avaient été tuées le 19 décembre 2016, par un camion conduit par cet homme dont la demande d'asile avait été rejetée six mois plutôt.

Youssef Chahed a déclaré dans les colonnes d'un quotidien allemand que la Tunisie n'avait pas commis d'erreurs.

Sur le même sujet

Lire plus