Un attentat déjoué à Kidal

Copyright de l’image Getty Images
Image caption 4 000 militaires français sont engagés dans le cadre de la force Barkhane depuis août 2014.

La Force française Barkhane et les forces de la coalition malienne ont déjoué un projet d'attentat à l'engin explosif, indique le ministère de la Défense française.

"Informée par la population de l'imminence d'une attaque terroriste à Kidal, le 14 février 2017, la force Barkhane en coordination avec le comité sécuritaire des mouvements de l'Azawad de Kidal (CSMAK), a lancé immédiatement une opération pour stopper la préparation d'un attentat à l'engin explosif improvisé (IED)", soutient le ministère sur son site internet.

L'opération de sécurisation de la zone située au Nord-Est de Kidal a permis de mettre la main sur "un plot logistique terroriste et 15 obus de mortier de 60mm équipés de 15 fusées".

En septembre 2016, Barkhane était intervenu sur un camion civil qui avait explosé sur une mine posé par les groupes armés terroristes.

En janvier dernier, une moto a sauté sur un engin explosif en pleine ville de Kidal tuant ainsi deux jeunes hommes.

4 000 militaires français sont engagés dans le cadre de la force Barkhane depuis août 2014.

La mission de cette force consiste à appuyer les forces armées des pays partenaires dans leur action de lutte contre les groupes armés djihadistes.