Une manifestation des producteurs de cacao dispersée

  • 17 février 2017
Des centaines de milliers de fèves de cacao sont en train de pourrir dans les ports de San Pedro et d'Abidjan. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des centaines de milliers de fèves de cacao sont en train de pourrir dans les ports de San Pedro et d'Abidjan.

La police ivoirienne a dispersé jeudi à coups de gaz lacrymogène une manifestation de producteurs de cacao à Abidjan.

Ce mouvement d'humeur était organisée pour dénoncer la mévente de la production de cette année.

Les agriculteurs demandent au gouvernement d'utiliser leurs fonds d'urgence sur le cacao pour combler leurs écarts de revenus.

Les producteurs de cacao ont déclenché un mouvement de grève pour protester contre le non respect des contrats signés avec les exportateurs de cacao qui devaient acheter jusqu'à 80% de la récolte de cette année.

Des centaines de milliers de fèves de cacao sont en train de pourrir dans les ports de San Pedro et d'Abidjan.

Cette situation est en partie causée par une baisse des prix internationaux du cacao et une hausse du prix local.

La Côte d'Ivoire est le plus grand pays exportateur de cacao au monde et six millions de personnes vivent du cacao dans le pays.

Selon les estimations, un tiers des exportations annuelles sont dans les ports du pays et les agriculteurs sont sans argent.