Soudan du Sud : un ministre rejoint la rébellion

Soudan du Sud est miné par un conflit qui dure depuis plus de trois ans. Copyright de l’image Spencer Platt
Image caption Soudan du Sud est miné par un conflit qui dure depuis plus de trois ans.

La ministre sud soudanais dut travail, Gabriel Duop Lam, a présenté vendredi sa démission et a annoncé qu'il rejoignait le mouvement rebelle dirigé par l'ex-vice-président Riek Machar.

Gabriel Duop Lam a été nommé à ce poste l'année dernière dans le cadre du gouvernement d'union formée au lendemain de la signature d'un accord entre le gouvernement et les factions rebelles.

Il avait décidé de ne pas suivre M. Machar quand ce dernier a fui le pays après les violents affrontements entre ses hommes et les forces gouvernementales dans la capitale, Juba, en juillet 2016. Il a changé d'avis.

Cette défection intervient une semaine après la démission du général Thomas Cirillo Swaka. Dans sa lettre, ce haut officier de l'armée a fortement critiqué le président Salva Kiir et ses alliés.

Il accuse le chef de l'Etat d'asseoir la domination de son groupe ethnique Dinka, entre autres.

La guerre civile au Soudan du Sud a fait des milliers de morts et plus d'un demi-million de déplacés.

Sur le même sujet

Lire plus