Gambie: l'ex-chef de la Nia arrêté

L'ancien chef de l'Agence nationale du renseignement (NIA) en Gambie, Yankuba Bargie, a été arrêté par la police. Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'ancien chef de l'Agence nationale du renseignement (NIA) en Gambie, Yankuba Bargie, a été arrêté par la police.

L'ancien chef de l'Agence nationale du renseignement (NIA) en Gambie, Yankuba Bargie, a été arrêté par la police.

La NIA a été rebaptisée "Service de renseignements d'Etat" par le président Adama Barrow, qui a aussi limogé début février, peu après sa prise de fonctions, son chef Yankuba Badjie, et l'a remplacé par son ancien directeur financier, Musa Dibba.

M. Badjie a été arrêté placé "en détention provisoire".

Il doit être interrogé sur des affaires survenues durant la période pendant laquelle il a dirigé la NIA.

La NIA est considérée comme l'instrument de répression du régime de Yahya Jammeh durant ses 22 ans de règne.

Cette agence a été accusée notamment de détentions arbitraires, disparitions, arrestations et tortures de journalistes et d'opposants à M. Jammeh.

Yahya Jammeh, qui contestait sa victoire à l'élection du 1er décembre, a finalement cédé le pouvoir et quitté la Gambie le 21 janvier pour la Guinée équatoriale à la suite d'une intervention militaire ouest-africaine et d'une ultime médiation conduite par les présidents guinéen et mauritanien.