Gabon : les grévistes de Morel et Prom aux arrêts
Media playback is unsupported on your device

Une quinzaine de travailleurs du pétrolier Morel et Prom en grève ont été interpellés

Plus d'une quinzaine des travailleurs de l'entreprise pétrolière Morel et Prom Gabon qui étaient en grève ont été interpellé par les forces de sécurité.

Les forces de sécurité les ont arrêtés sur la station de production pétrolière d'Oman et Coucal sur lequel, où les agents en grogne observaient le service minimum. L'Organisation nationale des employés du Pétrole, ONEP, déplore 7 blessés légers après l'assaut des forces de sécurité.

La grève déclenchée le 22 février a pour objectif de protéger l'emploi d'un chef de site menacé de licenciement pour son implication lors d'une grève antérieure de l'Onep.

Les grévistes revendiquent par ailleurs le paiement de six mois d'indemnités de leurs collègues touchés par la cession d’une partie des activités de leur employeur.