RDC : fin de conflit entre bantous et pygmées

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Sous l'oeil de l'ONU les communautés Bantoues et Pygmées sont parvenues à un accord

Depuis plusieurs années, un conflit meurtrier se vit entre Bantous et Pygmées dans le Tanganyika, sud-est de la République démocratique du Congo. Ils ont signé vendredi un accord de "non-agression" entre leurs deux communautés pour mettre fin au conflit.

Les tensions entre Bantous de l'ethnie Luba et Pygmées de l'ethnie Twa ont repris en intensité depuis 2013 dans la province de Tanganyika. Pourtant, ils sont antérieurs à l'indépendance de la RDC en 1960.

Après une année d'accalmie, fruit de médiations des autorités locales et de la mission de l'ONU en RDC, la Monusco, une nouvelle flambée de violences entre Luba et Twa a causé la mort "d'environ 150 personnes", selon les autorités provinciales.

Dans l'accord conclu vendredi à Kalemie, capitale de Tanganyika, Luba et Twa se sont dits "déterminés à éliminer définitivement les causes profondes" du conflit "et à promouvoir une véritable réconciliation et cohabitation communautaire".

Souvent considérés comme des citoyens de seconde zone, les Pygmées cherchent à faire reconnaître leurs droits. Leurs revendications se heurtent souvent au refus des populations bantoues.

Lire plus