Algérie : attentat suicide à Constantine

Copyright de l’image fadelzoubir
Image caption Quelques habitants de Bab El Kantra sont sortis de chez eux peu après la déflagration

L'attentat qui a eu lieu à 21h locales a visé un commissariat de Bab El Kantra, quartier populaire de la ville de Constantine dans l'est de l'Algérie.

Les artères du quartier étaient désertes lorsque le kamikaze a tenté d'activer sa charge explosive. Les commerces ont fermé et les habitants sont restés chez eux.

Le quartier a été fermé par des unités de la Brigade de recherche et d'intervention spécialisée dans la lutte contre le terrorisme.

C'est le premier attentat à l'explosif commis depuis 2007 dans cette ville.

Un attentat quasi similaire avait eu lieu dans la même ville quelques semaines avant les élections législatives.

Le 28 novembre dernier, un officier de police avait été assassiné dans un restaurant par deux hommes armés. Ils ont été identifiés comme étant des islamistes armés. Ils sont toujours en cavale.

La semaine dernière, l'armée avait annoncé avoir tué 14 « islamistes armés», lors d'une vaste opération de ratissage menée dans la région de Bouira à 125 km au sud-est d'Alger.

Avec Mohamed Arezki Himeur à Alger.

Sur le même sujet