Des Gambiens réclament justice

Image caption Le 18 février, lors de son investiture, le nouveau président gambien, Adama Barrow a annoncé la mise en place d'une commission d'enquête chargée de faire la lumière sur les disparitions de ces 20 dernières années.

Des dizaines de Gambiens sont descendus cette fin de semaine dans les rues pour protester contre les morts, les tortures et les disparitions de personnes.

Des journalistes et des politiciens ont disparu durant les 22 années de règne de l'ex-président Yahya Jammeh.

Les manifestants brandissaient des banderoles et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : "plus de détention sans procès !'', ''égalité de droits et de justice ! '', ''nous voulons la justice !''.

Ils avaient également déployé une large banderole sur laquelle on voyait les effigies de certaines personnes, toutes des victimes du régime de l'ex président Jammeh.

Le 18 février, lors de son investiture, le nouveau président gambien, Adama Barrow a annoncé la mise en place d'une commission d'enquête chargée de faire la lumière sur les disparitions de ces 20 dernières années.

Adama Barrow a également annoncé la libération de tous les détenus sans jugement ainsi que la création d'une commission des droits de l'homme pour compléter les initiatives du ministre de la Justice.