Afrique du Sud : les étrangers attaqués

Des ressortissants Somaliens armés de pierres et de gourdins pour se protéger dans les rues de Pretoria Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des ressortissants Somaliens armés de pierres et de gourdins pour se protéger dans les rues de Pretoria

Une centaine de personnes ont pillé et vandalisé des boutiques appartenant à des commerçants étrangers dans le centre de Johannesburg et à Pretoria.

L'information est donnée par la police qui dit encourager toutes les victimes des pillages à venir porter plainte au commissariat.

En effet, depuis deux semaines, le pays connait des violences à caractère xénophobes.

Même si ces violences n'ont fait aucune victime, le ministre de l'intérieur, Malusi Gigaba, est allé prier à Pretoria avec des membres de la communauté nigériane.

Une manière de les rassurer qu'ils ne risquent rien et qu'ils sont protégés. En réaction à ces évènements, le sieur Kingsley, originaire du Nigeria résidant à Pretoria, a rappelé que «Ce n'est pas la première fois qu'il y a des attaques xénophobes» de ce genre.

«On a déjà vécu cela et je crois que ça va se répéter encore et encore, parce que c'est cette culture qui est comme ça. Cela ne va pas s'arrêter, sauf si la loi est respectée», soutient-il.

Selon lui, « la police fait tout ce qu'elle peut » pour protéger les étrangers mais les pilleurs sont « malins ».

Sur le même sujet