Algérie : condamné à mort pour meurtre

Copyright de l’image TSA
Image caption Les avocats de Chouaïb Oultache disposent d'une semaine, pour introduire un pourvoi en cassation

Le colonel Chouaïb Oultache était l'ex-chef de l'Unité aérienne de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Chouaïb Oultache était poursuivi pour homicide volontaire avec préméditation et guet-apens contre son chef, le colonel Ali Tounsi, et tentative d'homicide volontaire avec prémédication, contre deux de ses anciens collègues.

Ses avocats disposent d'une semaine pour introduire un pourvoi en cassation.

Durant le procès, Chouaïb Oultache qui a clamé son innocence, a indiqué qu'il avait blessé le patron de la police mais ce dernier a été tué par d'autres personnes.

« Non, je ne l'ai pas tué, c'était mon ami, mon frère. J'étais en légitime défense », a-t-il déclaré pendant le procès.

La meurtrière altercation entre les deux hommes s'était déroulée dans le bureau du patron de la police. Le différend qui les opposait portait sur une affaire de malversation et de trafic d'influence.

Ali Tounsi avait accusé Chouchaïb Oultache d'avoir influencé des membres d'une Commission des marchés, afin d'accorder un marché de la Direction de la police, au profit d'une entreprise d'informatique dans laquelle son gendre était l'un des actionnaires.

Avec Mohamed Arezki Himeur à Alger