Soudan du Sud : trente mille personnes menacées de famine

Image caption Le bureau du HCR à Khartoum signale qu'environ 131 000 sud soudanais sont arrivés en 2016 au Soudan voisin, pour la plupart épuisés, mal nourris et malades après plusieurs jours de marche.

Selon les Nations Unies, quelques 5,5 millions de personnes devraient être confrontées à un manque de nourriture d'ici au mois de juillet dans la région de l'Unité.

Un responsable du HCR a signalé que près de 60 000 réfugiés pourraient encore quitter la région pour se mettre à l'abri au Soudan voisin.

Le bureau du HCR à Khartoum a indiqué que quelque 328 339 sud-soudanais sont réfugiés au Soudan.

L'agence onusienne précise que plus de 80 pour cent des déplacés, pour la plupart des femmes et des enfants, ont quitté leur localité en raison des exactions commises par les groupes armés qui pillent les entrepôts alimentaires et assassinent les travailleurs humanitaires.

Depuis le début de la guerre civile en 2013, les combats qui opposent les forces fidèles au président Salva Kiir à celles alliées à Riek Machar ont fait fuir plus de 3 millions de personnes.

Il s'agit du plus grand exode massif de populations depuis le génocide de 1994 au Rwanda.

Les Nations Unies préviennent que le déplacement continu des populations présentera "des risques accrus d'une sous-production alimentaire qui pourra se prolonger jusqu'en 2018.