Prix Mo Ibrahim: pas de lauréat en 2016

Mo Ibrahim, 70 ans, est un philanthrope, milliardaire anglo-soudanais qui a bâti sa fortune (plus de 2 milliards de dollars) sur la téléphonie mobile. Copyright de l’image AFP
Image caption Mo Ibrahim, 70 ans, est un philanthrope, milliardaire anglo-soudanais qui a bâti sa fortune (plus de 2 milliards de dollars) sur la téléphonie mobile.

Il n'y a de nouveau aucun gagnant cette année pour le prix Mo Ibrahim du leadership d'excellence en Afrique.

Le prix, d'une valeur de 5 millions de dollars, est supposé récompenser chaque année un chef d'Etat africain ayant exceptionnellement amélioré la sécurité, la santé, l'éducation, le développement économique et les droits politiques dans son pays, et transféré démocratiquement son pouvoir à un successeur.

Le jury du prix Mo Ibrahim a annoncé mardi ne pas avoir trouvé de candidat ayant réuni l'ensemble des qualités requises en 2016, pour la sixième fois en dix ans.

"La barre a été placée très haut quand le prix a été lancé en 2006. (...). Après mûre réflexion, le comité a décidé de ne pas attribuer le prix 2016", a expliqué Salim Ahmed Salim, président du Comité d'attribution du Prix.

Le prix de la Fondation Mo Ibrahim, dont le siège est à Londres, n'avait déjà pas trouvé de lauréat en 2009, 2010, 2012, 2013 et 2015.

Mo Ibrahim, 70 ans, est un philanthrope, milliardaire anglo-soudanais qui a bâti sa fortune (plus de 2 milliards de dollars) sur la téléphonie mobile.

Il a lancé sa fondation à Londres en 2006.

Seules quatre anciens présidents africains ont été récompensés depuis 2007.

Le prix a été attribué pour la dernière fois au président namibien sortant Hifikepunye Pohamba, pour l'année 2014.

En 2011, le prix avait été remis à président l'ancien président du Cap Vert Pedro Verona Pires

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, icône de la lutte contre l'apartheid, avait également été fait lauréat honoraire du prix en 2007.

Les lauréats du prix Mo Ibrahim reçoivent 5 millions de dollars, versés sur 10 ans, puis une allocation à vie annuelle de 200.000 dollars.