Tshisekedi: la dépouille rapatriée le 11 mars

Media playback is unsupported on your device
La dépouille de Tshisékédi au Congo le 11 mars

La dépouille de l'opposant Etienne Tshisekedi décédé en Belgique sera rapatrié à Kinshasa le 11 mars, selon son frère Gérard Mulumba joint par la BBC.

La famille du défunt a fait savoir qu'elle renonce à exiger la nomination d'un nouveau premier conformément à l'accord politique du 31 décembre.

L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) "a pris acte de la décision de la famille biologique du président Tshisekedi de rapatrier son corps le 11 mars 2017", selon un communiqué signé par le frère et l'épouse du vieil opposant décédé à 84 ans d'une embolie pulmonaire, a déclaré le porte-parole du parti Augustin Kabuya.

Mercredi, la télévision publique a montré le gouverneur de la capitale congolaise effectuant une visite d'inspection des travaux de construction du lieu où sera enterré l'opposant dans un cimetière désaffecté du quartier huppé de Gombe et promettant que les travaux vont "s'achever dans 15 jours".

Emblématique et populaire, M. Tshisekedi est entré en dissidence contre le régime de Mobutu en 1980, avant de s'opposer à ses successeurs, Laurent-Désiré Kabila (1997-2001), puis son fils Joseph Kabila, dont le mandat a officiellement expiré le 20 décembre.