Mort de Deyda Hydara: un militaire arrêté

C'est un pas important en vue de l'éclatement de la vérité sur le meurtre du journaliste Deyda Aïdara. Copyright de l’image Getty Images
Image caption C'est un pas important en vue de l'éclatement de la vérité sur le meurtre du journaliste Deyda Aïdara.

En Gambie, un militaire soupçonné d'être impliqué dans l'affaire de l'assassinat du journaliste Deyda Aïdara a été arrêté.

Il s'agit du lieutenant Malick Diatta, un de ces militaires présentés comme des tueurs froids qui etaient à la solde de Jammeh.

C'est un pas important en vue de l'éclatement de la vérité sur le meurtre du journaliste Deyda Hydaraa.

Son interrogatoire pourrait indiquer une piste dans l'enquête sur le meurtre du journaliste.

En fin de semaine, des dizaines de Gambiens sont descendus dans les rues pour protester contre les morts, les tortures et les disparitions de personnes innocentes, en particulier les journalistes et les politiciens, enregistrées pendant les 22 années de règne de l'ex-président Yahya Jammeh.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mary Hydara la fille du journaliste gambien assassiné

Les manifestants brandissaient des banderoles et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : "Plus de détention sans procès !'', ''Egalité de droits et de justice ! '', ''Nous voulons la justice !''.

Ils avaient également déployé une large pancarte sur laquelle on voyait les effigies du journaliste Deyda Hydara, du chef Ebrima Manneh, des politiciens Solo Sandeng, Solo Kurumah, Ebou Jobe et Mamut Ceesay.

Tous des opposants victimes du régime de Jammeh.