Zimbabwe: interdiction des punitions corporelles sur les enfants

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les punitions et les châtiments corporels sur les enfants ne sont plus tolérés au Zimbabwe.

Au Zimbabwe, les parents et les enseignants sont appelés à changer la manière dont ils disciplinent les enfants.

Les punitions et les châtiments corporels ne sont plus tolérés dans le pays.

La haute cour du Zimbabwe les a interdites aussi bien à l'école qu'à la maison.

La décision fait suite à un incident survenu dans une école. Une enseignante a battu une élève de six ans pour ne pas avoir fait signer ses devoirs.

La mère de l'enfant a eu recours à la justice après avoir découvert de graves ecchymoses sur le corps de sa fille

Réactions

Certains parents ont critiqué la décision.

Les groupes de défense des droits de l'homme ont salué cette interdiction précisant qu'elle était attendue depuis longtemps.

La décision doit être validée par la Cour constitutionnelle du pays.