Cameroun-Nigeria : un accord sur le rapatriement des réfugiés

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les femmes réfugiées suite aux violences de Boko Haram

Les gouvernements Camerounais et Nigérian ainsi que le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés ont signé jeudi l'accord tripartite pour le rapatriement volontaire de réfugiés Nigérians vivant au Cameroun.

Ils sont plus de 85 milles réfugiés Nigérians à avoir fui au Cameroun suite à l'insurrection de la secte Boko Haram.

Environ 62 milles d'entre eux vivent dans le camp de réfugiés, dans le camp de Minawao, extrême nord du Cameroun. Plusieurs parmi eux souhaitent désormais retourner au Nigéria.

Cet accord définit les conditions de rapatriement volontaire de plusieurs réfugiés nigérians vivants au Cameroun.

Mais, le Ministre nigérian de l'intérieur assure que ce retour ne doit pas se faire dans la précipitation pour prévenir les dérapages éventuels.

Le HCR s'est récemment indigné du rapatriement forcé de plusieurs nigérians du Cameroun. Les autorités camerounaises veulent ainsi être plus regardant sur les prochains rapatriements.

Lire plus