Solarpak : Cartable le jour, lampe le soir

Rémy Nsabimana

Solarpak, Evariste akoumian, thierry n'doufou, rémy nsabimana, sac cartable solaire, afrique avenir, énergie solaire renouvelable bbc afrique jeunes entrepreneurs côte d'ivoire Copyright de l’image Solarpak
Image caption Le sac solaire ivoirien est conçu pour les écoliers des zones sans électricité.

Avec Solarpak, les Ivoiriens Evariste Akoumian et Thierry N'doufou veulent permettre aux enfants des couches sociales défavorisés d'avoir un sac d'école qui se transforme la nuit en lampe pour étudier ou en torche pour éclairer.

Soleil, vent, courants et marées... Notre planète déborde d'énergie. Mais de nombreux habitants vivent toujours dans l'obscurité. En Afrique, les 80% de la population rurale n'ont pas accès à l'électricité. Ce qui a des conséquences dramatiques sur la santé, l'environnement et l'éducation.

De nombreux entrepreneurs et spécialistes pensent que la solution viendra des énergies renouvelables. Et si on alliait économie sociale, écologie et éducation? C'est le défi que se lancent les deux entrepreneurs de Côte d'Ivoire.

"Ce sac permet d'abord à l'enfant de ranger ses fournitures scolaires. En allant à l'école, la batterie incorporée sur la plaquette solaire du cartable se recharge à la lumière du soleil. Ensuite, l'énergie emmagasinée permet à l'enfant, une fois à la maison le soir, de brancher une petite lampe à un port USB et ça lui donne de la lumière", explique Evariste Akoumian, le cofondateur de Solarpak.

Des projets similaires existent déjà au Togo mais aussi en Afrique du Sud où Thato Kgatlhanye a fondé Rethaka Ressources. L'entreprise de la jeune sud-africaine fabrique des cartables solaires et écologiques à base de sacs en plastique. Son souhait, c'est que chaque enfant défavorisé de sa communauté puisse bénéficier d'un cartable respectueux de l'environnement.

Copyright de l’image AFP
Image caption Plus de deux cents Solarpaks ont été distribués aux meilleurs élèves de plusieurs villages non raccordés au réseau électrique ivoirien

Pour faire la différence, Evariste a misé sur la matière du sac et la capacité de stockage de la batterie.

"Nous utilisons de la matière étanche. L'enfant peut rester sur la pluie 20 à 30 minutes sans mouiller ses effets scolaires. Notre plaquette est de 3 volts avec une batterie de 1000 mAh et qui donne à l'enfant une durée de 2 à 3h d'étude une fois la nuit tombée", précise-t-il.

Tout est conçu en Côte d'Ivoire et assemblé en Chine. Les deux entrepreneurs se battent aujourd'hui pour pouvoir entièrement fabriquer Solarpak en Côte d'Ivoire d'ici fin 2017.

Media playback is unsupported on your device
Cliquez ici pour réécouter l'émission Afrique Avenir avec Evariste Akoumian

Au-dela des projets de Evariste et Thierry, en Côte d'Ivoire ou Thato en Afrique du Sud, de plus en plus de fermes solaires sont en cours de construction pour résoudre, à plus grande échelle, les problèmes liés au manque d'électricité à travers l'Afrique.