Niger : manifestation antigouvernementale

Copyright de l’image AFricatime
Image caption Manifestation à Niamey au Niger pour dénoncer la mauvaise gouvernance

Les manifestants ont répondu à l'appel de l'opposition et de la société civile.

A Zinder, la deuxième ville du pays, de nombreux nigériens sont également descendus dans la rue.

A Niamey, la capitale, la manifestation partie de la place Toumo à l'Assemblée nationale a réuni de milliers de manifestants dénonçant la mal gouvernance, la fermeture des écoles et la présence des bases militaires étrangères.

Ils ont également dénoncé l'arrestation de plusieurs leaders de l'opposition. Certains sont accusés d'avoir participé à une tentative de coup d'État avorté en 2015.

La manifestation intervient au lendemain de l'état d'urgence décrété par les autorités nigériennes dans le sud-ouest du pays. L'objectif affirme le gouvernement est de répondre aux attaques menées récemment par des groupes armés dans les régions de Tillabéri et Tahaoua.

Le Niger traverse des difficultés économiques dues à la chute du prix de ses deux principales sources d'exportation, le pétrole et l'uranium.

Le pays est également confronté aux attaques du groupe islamiste nigérian Boko Haram.