Afrique du Sud : réglementation des médias sociaux

Copyright de l’image Getty Images
Image caption La cyber-criminalité avec le fake-new se développe de plus en plus et les autorités sud-africaines veulent agir

Après la prolifération de fausses informations sur les réseaux sociaux, y compris des images modifiées par des moyens techniques, le gouvernement sud-africain envisage de mettre en place un système de réglementation des médias sociaux.

David Mahlobo, ministre sud-africain de la Sécurité, a indiqué lors d'une conférence de presse dimanche que "les fausses informations dans les médias sociaux représentent un défi auquel l'Afrique du Sud est confronté".

Il estime qu'il faut mettre en place un règlement dans ce domaine comme cela se passe dans les meilleures démocraties.

David Mahlobo, a prévenu que cette mesure ne va pas plaire à tout le monde et suscitera une vague de critiques et de craintes parmi les militants des droits de l'Homme. Il a rassuré que le gouvernement sud-africain va faire participer la société civile à ce processus.

Le ministre sud-africain de la Sécurité a ajouté qu'il "va discuter avec la société civile sur la manière de réglementer les médias sociaux".

Depuis deux ans, l'Afrique du Sud table sur un projet de loi sur le cyber-crime et la cyber-sécurité, destiné à pénaliser les infractions sur l'internet. Il sera soumis prochainement au Parlement.

Lire plus