Zimbabwe: les médecins renfilent les blouses

Un patient sur un lit de l'hôpital Parirenyatwa à Harare lors de la grève des médecins le 10 janvier 2007 (archives) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un patient sur un lit de l'hôpital Parirenyatwa à Harare lors de la grève des médecins le 10 janvier 2007 (archives)

Les médecins zimbabwéens ont annoncé avoir repris le travail lundi, après une grève de près de trois semaines.

Après un mouvement qui a paralysé les hôpitaux publics, ils ont repris du service, disent-ils, par "compassion" pour leurs patients malgré l'échec de leurs négociations avec le gouvernement.

"Nous avons repris le service. Tous les médecins sont de retour au travail", a signalé Edgar Munatsi, le président de l'association des médecins du secteur hospitalier public.

"Nous avons été émus par les demandes de patients en souffrance et nous avons pris cette décision par compassion", a-t-il ajouté.

Selon lui, "le taux de mortalité dans les hôpitaux a augmenté et il semble que le gouvernement ne s'en est pas inquiété".

Les médecins du secteur public avaient demandé une hausse de 10 dollars de prime à l'heure, contre 1,20 dollar actuellement.

Ils sollicitaient également de meilleures conditions de travail et une garantie d'emploi pour les jeunes internes.

Sur le même sujet