Burkina Faso: circulation interdite à la frontière avec le Mali

Le Burkina Faso, touché récemment par plusieurs attaques jihadiste dans le nord de son territoire, a interdit la circulation nocturne de tout véhicule sur la bande frontalière avec le Mali.

Image caption Des soldats de l'armée burkinabè

La circulation des véhicules à quatre roues, des motos à deux roues, des tricycles et des vélos est interdite tous les jours de 17H00 à 06H00 du matin dans cette partie du pays.

La restriction s'applique également à l'intérieur des villes et villages situées dans cette même bande a précisé le colonel Hyacinthe Yoda, le gouverneur de la zone.

Seules les ambulances munies de laissez-passer pourront circuler.

Vendredi, au Burkina Faso, un directeur d'école et un villageois de la province du Soum, près de la frontière avec le Mali, ont été abattus par de présumés jihadistes qui sont repartis vers le Mali à moto.

Le nord du Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est le théâtre d'attaques jihadistes depuis le premier trimestre 2015.

Lire plus