Nigeria: pénurie d'eau au nord-est

Un femme dans un camp de déplacés à la recherche d'eau. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un femme dans un camp de déplacés à la recherche d'eau.

Des milliers de personnes qui ont fui les combats entre Boko Haram et l'armée régulière dans le nord-est du Nigeria souffrent de pénuries d'eau, en plus d'une situation alimentaire préoccupante et l'insécurité dans cette région.

La quasi-totalité des pompes à eau du camp de déplacés de Muna, dans la region de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno, sont hors service, selon le coordinateur humanitaire du camp, Tijjani Lumani.

L'eau, récupérée dans des puits grâce à un système de pompes solaires, est utilisée pour cuisiner, mais aussi pour se laver.

Ce qui constitue une inquiétude pour le personnel humanitaire, qui craint les propagations de maladies dues au manque d'hygiène.

Le gouverneur de l'Etat du Borno, Kashim Shettima, a confirmé dimanche qu'il y avait "un problème d'acheminement d'eau" dans le camp, mais que des ouvriers étaient à pied d'œuvre pour résoudre le problème.

La guerre entre le groupe jihadiste et l'armée a fait plus de 20.000 morts depuis 2009 et 2,6 millions de personnes ont dû fuir leurs foyers. Près d'un million d'entre eux ont trouvé refuge à Maiduguri.

Sur le même sujet