Instabilité politique: le Pape François annule sa visite en RDC

En 2015, le Pape avait visité la Centrafrique et le Kenya Copyright de l’image Getty Images
Image caption En 2015, le Pape avait visité la Centrafrique et le Kenya

Le pape François a annulé sa visite en République démocratique du Congo (RDC) en raison de l'impasse politique dans le pays.

Le souverain pontife devait se rendre dans le pays entre juillet et août 2017.

Le Saint Père évoque l'impasse politique dans le pays pour justifier l'annulation de sa visite.

En effet, la RDC traverse une crise politique malgré le dialogue initié par la Conférence épiscopale des évêques du Congo (Cenco).

Les autorités du pays et la famille de l'opposant Etienne Tshisekedi n'arrivent toujours pas à se mettre d'accord sur l'endroit où sera inhumé le leader historique de l'opposition congolaise décédé à Bruxelles le 1er février.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein a déploré la semaine dernière qu'aucun "progrès véritable n'a été accompli" dans le contexte de l'accord conclu le 31 décembre entre le pouvoir et l'opposition.

Ce compromis prévoit que le président Joseph Kabila, dont le mandat s'est achevé le 20 décembre et à qui la Constitution interdit de se représenter, restera en place pour une année supplémentaire.

En contre-partie, l'opposition doit diriger un gouvernement de transition jusqu'aux nouvelles élections prévues fin 2017.