Kenya : Uhuru Kenyatta parle de l’état de la nation

Le président Uhuru Kenyatta qui s'est adressé mercredi à la nation a reconnu que beaucoup reste à faire Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président Uhuru Kenyatta qui s'est adressé mercredi à la nation a reconnu que beaucoup reste à faire

Dans son discours sur l'état de la nation avant les élections générales d'août prochain, le président Uhuru Kenyatta s'est félicité des succès de son administration durant son premier mandat.

Le Chef de l'Etat Kenyan a aussi reconnu que son pays à encore des défis à relever. Il a indiqué que son gouvernement espère continuer à travailler sur ces questions s'il est réélu.

Parmi les défis à relever, il y a l'insécurité, la corruption et le chômage.

Dans son allocution, le Président Kenyatta a également mis en garde ceux qui entendent provoquer des divisions durant les prochaines élections générales. Il a demandé au pouvoir judiciaire, notamment aux tribunaux de tout faire pour que les élections soient libres, justes et transparentes.

Dressant le bilan de son mandat, le président Kenyatta s'est félicité du développement des infrastructures, de l'accès plus large à l'électricité ainsi que d'autres projets importants réalisés au cours de ces quatre dernières années.

Le numéro 1 Kenyan a ensuite jugé nécessaire de réduire la masse salariale.

Selon lui, «elle menace de détruire le programme de développement car 50% de tout l'argent recueilli à titre de recettes, provenant des contribuables kenyans va dans les poches de moins 2% de la population du pays».

Le président a terminé son discours a lancé un appel aux électeurs pour leur demander de lui accorder un second mandat.