RDC : un cadre de l'UDPS quitte les négociations

L'union pour la démocratie et le progrès social, (UDPS) a quitté lundi les négociations parrainé par la conférence épiscopale nationale du Congo.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Pour lui, la majorité présidentielle fait preuve de mauvaise foi et multiplie les pièges pour retarder l'application de l'accord.

Jean-Marc Kabund du parti de feu Etienne Tshisekedi a quitté lundi les négociations parrainées par la conférence épiscopale nationale du Congo.

Ce départ survient à un moment où le Rassemblement de l'opposition et la Majorité présidentielle sont en discussion en vue de finaliser et mettre en œuvre les arrangements particuliers de l'accord de la Saint-Sylvestre.

Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l'UDPS, a déclaré avoir quitté les négociations pour ne pas cautionner ce qu'il appelle ''une vaste blague''.

Pour lui, la majorité présidentielle fait preuve de mauvaise foi et multiplie les pièges pour retarder l'application de l'accord.

Face à ces accusations, Patrick Kakwata, député national et président du mouvement des réformateurs libéraux et membre de la majorité présidentielle estime que l'UDPS fait une fuite en avant.

Il soutient que le Rassemblement doit mettre de l'ordre dans ses rangs et présenter les documents utiles pour la nomination du prochain premier ministre.

Lire plus