RDC : 4 morts dans des affrontements

Soldat congolais. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Beni est la cible d'attaque de plusieurs groupes rebelles depuis 2014.

A Beni dans l'Est de la RDC, des violences ont fait quatre morts et plusieurs blessés.

Les affrontements ont eu lieu à Kalau, un quartier périphérique de Beni qui avait été attaqué par des miliciens.

Un militaire congolais et trois miliciens sont morts d'après un bilan officiel de l'armée.

Le capitaine Mak Azukay, un porte-parole de l'armée dans le Nord-Kivu affirme que les miliciens Maï-Maï ont fait incursion dans le quartier vendredi après-midi, incendiant les cases et les biens de la population avant d'être repoussés par l'armée.

Par ailleurs, deux soldats des forces armées de RDC ont été blessés et six miliciens ont été arrêtés.

La motivation de l'attaque n'est pas encore connue.

Beni et ses environs sont la cible de multiples attaques généralement attribuées aux Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe rebelle ougandais accusé de nombreux massacres ayant fait plus de 700 morts dans la région depuis 2014.

Les Maï-Maï quant à eux sont des groupes "d'autodéfense" de référence ethnique qui avec d'autres groupes armés s'activaient il ya quelques années à empêcher l'invasion des Ougandais et des Rwandais dans les régions frontalières congolaises. Certains n'ont jamais rendu les armes.