6 humanitaires tués dans une embuscade au Soudan du Sud

ONU Soudan du Sud Copyright de l’image ALBERT GONZALEZ FARRAN
Image caption L'ONU a condamné des actes totalement répréhensibles contre les humanitaires.

Le « meurtre odieux » s'est produit samedi d'après Eugene Owusu, responsable des affaires humanitaires dans le Soudan du Sud.

L'ONU n'a pas dit qui étaient les victimes ni pour quelle agence elles travaillaient.

Ces agents humanitaires voyageaient entre la capitale Juba et la ville de Pibor dans l'Ouest du pays.

Au moins 79 humanitaires ont été tués au Soudan du Sud depuis le début du conflit en décembre 2013 d'après l'ONU.

Deux autres attaques ont visées des travailleurs humanitaires ce mois-ci d'après l'ONU.

Le 14 mars, un convoi humanitaire a été attaqué alors qu'il se rendait à Yirol dans l'Est pour faire face à une épidémie de choléra.

Et le 10 mars, le personnel local d'une organisation humanitaire internationale a été détenu par des rebelles armés lors de combats dans la ville de Mayendit avant d'être relâchés quatre jours plus tard.

Pour Eugene Owusu, ces attaques « mettent non seulement en danger la vie des humanitaires, mais elles menacent également les vies de milliers de personnes qui ont besoin de notre aide pour survivre.

Les violences ethniques ont dominés la crise dans le Soudan du Sud qui est devenu indépendant en 2011.

La guerre civile a commencé suite à une mésentente entre le président Salva Kiir et l'ancien Vice-Président Riek Machar.