Zuma met fin à la tournée du ministre des finances

Copyright de l’image Getty Images
Image caption M. Gordhan s'oppose ouvertement à Jacob Zuma autour de la bonne gestion des deniers publics et de la lutte contre la corruption depuis plusieurs mois.

Le président sud-africain Jacob Zuma a interrompu en urgence la tournée à l'étranger de son ministre des Finances Pravin Gordhan.

La présidence a annoncé que le chef de l'Etat avait "ordonné" à M. Gordhan et à son vice-ministre Mcebisi Jonas "d'annuler une tournée de promotion des investissements au Royaume-Uni et aux Etats-Unis et de rentrer immédiatement en Afrique du Sud".

Cette décision a ravivé lundi les spéculations sur un remaniement imminent de son gouvernement.

M. Gordhan s'oppose ouvertement à Jacob Zuma autour de la bonne gestion des deniers publics et de la lutte contre la corruption depuis plusieurs mois.

De nombreuses voix au sein de l'ANC se sont depuis exprimées en faveur d'un limogeage de Pravin Gordhan.

La décision du président "apparaît au mieux comme une volonté d'humilier le ministre ou, au pire, suggérer que ce ministre va être remercié lors d'un remaniement", a commenté un député de l'Alliance démocratique (opposition), David Maynier.

Le rand baisse de 3%

Sur des marchés financiers, le rand sud-africain a accueilli la nouvelle lundi en cédant 3% par rapport au dollar, autour de 12,6 rands pour un billet vert.

En 2016, les trois grandes agences de notation financière ont accordé un sursis à l'Afrique du Sud en ne la dégradant pas dans la catégorie des investissements spéculatifs. Mais elles se sont inquiétées des turbulences politiques actuelles.

Déjà ministre des Finances entre 2009 et 2014, Pravin Gordhan avait été rappelé en urgence à ce poste en décembre 2015 pour calmer la panique qui s'était emparée des marchés financiers à la nomination d'un inconnu à la tête du Trésor.